Forage Horizontal de Gaine d'acier


Forage Horizontal de Gaine d'acier

Le forage horizontal de gaine d'acier regroupe deux techniques d'installation de la gaine d'acier : Le fonçage et le forage à la vis sans fin. Ces deux techniques sont généralement interchangeable mais elles présentes toutes deux des caractéristiques suffisamment différentes pour parfois les destiner à des réalisations différentes.

Forage Horizontal de Gaine d'acier :

Cette méthode inclue deux techniques d'installation : 

  • Le fonçage qui consiste en l'insertion par battage à l'aide d'un marteau pneumatique
  • Le forage à la vis sans fin réalisée avec une ABM (Auger Boring Machine) qui permet de forer et pousser la gaine d'acier en évidant le trou des matériaux au fur et à mesure de la progression

L'insertion de gaine d'acier est usuellement requise pour des forage de moins de 100 m de long et elle permet l'installation de gaine d'acier de 1800 m pour le forage à la vis sans fin et jusqu'à 6 000 mm en fonçage. 

Le forage de gaine d'acier représente 10 à 30% des projets sans tranchée au Québec. 

Il consiste en l'insertion d'une gaine d'acier. On ne fore donc pas directement la conduite principale mais une gaine d'acier qui va accueillir la conduite. 

Le forage de gaine d'acier : 

  • Est souvent requis pour des traverse d'infrastructure comme les voies ferrées , les route et autoroutes. L'impact et le risque d'affaissement sont très réduits et la méthode permet de forer avec des couverts faibles.
  • Est souvent plus coûteux pour des diamètres inférieurs à 16po que le forage dirigé mais devient souvent plus intéressant pour des diamètres à partir de 20po.
  • est moins répandu que le forage dirigé et il y a donc moins d'entrepreneurs compétents avec cette méthode. 

La conception et la réalisation de ce type de projet :

  • Nécessite une expertise importante dans l'étude des risques et des besoins en information géotechniques mais la méthode est plus "tolérantes" aux variations des conditions de sols (dans une certaines mesure).
  • Implique un suivi et une surveillance constante car si elle demeure très fiable, il n'est pas rare d'avoir des aléas mineurs qui sont généralement facilement prévisibles ou gérable si une surveillance adéquate est mise en place.